Devenez, pour un instant, Officier des Signaux !

À partir des témoignages des gens du milieu et d'anciens employés de l'« Office », la Société Batiscan et son histoire et la Corporation Touristique a reconstitué ce bureau maritime maintenant unique au Québec.  Vous pourrez faire un retour dans le temps, à l’époque des communications maritimes où l’on se servait de drapeaux, de signes optiques et de télégraphie.  Venez occuper les responsabilités des gardiens du fleuve et vivez l’Office des Signaux lorsqu’il était encore en  fonction.  Sous-marins ennemis, brouillard, fortes marées, trafic maritime intense et tempêtes ne sont que quelques exemples des situations redoutées des officiers sur place. 

Office des signaux
Horaire : tous les jours du 24 juin à la Fête du Travail, de 10h à 17h.
Office des signaux Visite libre ou Visite EXPÉRIENCE, Entrée tarifée.
Contactez-nous pour l’horaire détaillé.
1000, rue Principale, Batiscan, G0X 1A0, Canada.
Tel : 418 362-0002 
Tel bureau : 418-362-3137
100% culturel

Les origines et le fonctionnement des « Office des Signaux »
On peut lire dans le journal de l'Union des Cantons de l'Est du 25 octobre 1907:
« Le gouvernement Laurier qui ne néglige rien pour rendre la navigation du fleuve aussi sûre que possible, le jour et la nuit, vient d'établir des bureaux de signalement, à divers endroits entre Montréal et Québec, de sorte que lorsque les navires quittent ces ports, ils sont signalés [.] jusqu'à Québec en descendant et jusqu'à Montréal en montant. Avec ce nouveau système, les agents des Compagnies de navigation suivent constamment la marche des navires et si le moindre accident arrive, ils sont tout de suite informés. »
Batiscan est désigné comme site stratégique sur le fleuve et le premier « Office » des Signaux est installé dans le phare à la Pointe-Citrouille près de la rivière Champlain. Vers 1945, il est déménagé au deuxième étage du hangar maritime situé sur l'actuel quai de Batiscan. Il ferme ses portes dans les années 60, avec l'arrivée de la modernisation des moyens de communication.

Après la Première Guerre mondiale, les gardiens de l'« Office » étaient pour la plupart, des vétérans que le Gouvernement récompensait de leurs bons services à la Patrie. Jusqu'au milieu des années 1960, l'« Office » des Signaux remplissait son rôle de gardien du fleuve. On y tenait un log-book (registre) quotidien, 24 heures sur 24, notant le nom des bateaux, montant et descendant le fleuve, leur nationalité, l'heure et la date du passage devant Batiscan. Si besoin était, les gardiens communiquaient avec les navires au moyen de signaux visuels (drapeaux, objets divers suspendus au mât) ; par signaux audio (porte-voix, sirène, corne de brume) et plus tard par radio-télégraphie. On communiquait l'état des marées, la météo à venir. Les navires, eux, signalaient leur besoin de pilotes et l'« Office » communiquait cette information à Trois-Rivières via le télégraphe où s'effectuait l'échange de pilotes.   

Office des signaux



Tél : 418 362-3137

Retour aux Attraits Touristiques