Dans son célèbre rapport de 1840, Lord Durham recommandait l'implantation du régime municipal dans les villes et les municipalités du Bas-Canada. Le 1er juillet 1855, entre en vigueur "l'Acte des municipalités et des chemins du Bas-Canada".           

Cette nouvelle loi est une amélioration du système municipal parce qu'elle donne au peuple l'avantage de se gouverner lui-même et de décharger la Législature des questions locales de paroisses et de comtés.

Le conseil municipal créé par cette loi de 1855 se compose de sept conseillers élus par le peuple. Les élections se tiennent le deuxième lundi de janvier. Tous les propriétaires masculins inscrits sur le rôle d'évaluation de la municipalité ayant une évaluation d'au moins 50$ ont droit de voter à ces élections municipales. Les sept conseillers élus pour un terme de deux ans désignaient un maire pour présider les séances du Conseil ; les premiers maires n'étaient pas donc élus comme tels, mais choisis par le Conseil.   À partir de 1916, le maire sera élu par le vote direct des électeurs.

C'est ainsi que la paroisse de St-François-Xavier de Batiscan, érigée civilement le 1er juillet 1855, forme son premier conseil municipal qui se compose du maire Louis Guillet, préfet du Conseil de Comté, et des conseillers Alexis Lahaye, Édouard St-Mars, Grégoire Leblanc, Noé Carignan et Édouard St-Mars Junior. Le conseil avait le pouvoir de nommer un inspecteur général pour agir et commander dans tous les travaux de voirie et de cours d'eau, et des inspecteurs ordinaires de voirie. Le conseil pouvait faire exécuter tous travaux de chemin, de pont, de trottoir, de cours d'eau et d'utilité publique dans la municipalité.
           
Les Services Municipaux :

La municipalité de Batiscan offre à l'ensemble de sa population divers services qui, au fil du temps, ont évolué selon les besoins.

Dans un premier temps, il y a eu les routes, chemins et ponceaux à construire, à entretenir ou améliorer. Ensuite, divers règlements ont pris naissance afin de veiller à la bonne gestion de la municipalité.  Finalement la construction des trottoirs, de l'aqueduc municipal et la mise en place des divers services suivants ont été complétées :

  • L'aqueduc municipal;
  • Protection contre les incendies;
  • Asphaltage des rues municipales;
  • Déblaiement de la neige;
  • L'éclairage des rues;
  • Cueillette des ordures domestiques;
  • Les services des Loisirs; (patinoire - terrain de balle - aire de jeux)
  • L'aménagement d'une salle municipale - disponibilité de locaux offerts gratuitement aux organismes municipaux
  • Bibliothèque municipale;
  • Mise en place du service de " récupération; " (papiers - verre etc.)
  • Service d'un inspecteur en bâtiments.

Nous remercions tous ces bâtisseurs que ce soit nos maires, les conseillers (ères) municipaux, les employés et l'ensemble des bénévoles qui ont contribué au développement et à l'amélioration des services municipaux.


Les membres du conseil municipal
Histoire du conseil municipal

 

 
Retour à la section Histoire